East and West

Changing the world, by changing ourselves....…

Sur cette page on affiche les textes des exercices et des mantrams parRudolf Steiner traduits tous les jours.

Ayant pratiqué pendant des années ces mantram j'ai indique en caractères gras les exercices que j'ai retenu comme particulièrement importants lorsque le volume est sorti, après une pratique suffisante.

Par contre, en rouge, j'ai indique les exercices que je retiens de nature exceptionnelle encore ce jour, et qui, avec les autres réunis ici, devraient permettre le développement complete de la vie intérieure au praticien, à longue haleine (c'est à dire ensemble avec les exercices de base: la concentration et lesi 5 autres exercices, la perception pure, la revue de mémoire, et la méditation).

RUDOLF STEINER

PAROLES DE VERITE


GA 40

8e EDITION 1998


Version française

© M. Willan 2015


CREDO

L'INDIVIDU ET L'UNIVERS

Omis


________


TROIS POEMES

POUR L'EURYTHMIE


DANSE DES PLANETES

DOUZE HARMONES ZODIACALES

DISCOURS DORNACH 29 AOUT 1915

LA CHANSON DE L'INITIATION

Une satire

____

DANSE DES PLANETES

Le soleil brille -
Qu'est-ce qui porte ses rayons
Aux fleurs et aux pierres
Si puissamment jusqu'ici?

L'âme tisse -
Qu'est-ce qui élève la vie
De la croyance à la vision
Aussi ardemment vers le hait?

O cherche, toi mon âme,
Dans les pierres le rayon,
Dans les fleurs la lumière -
Tu trouveras toi-même.




Le ciel devient bleu -
Qu'est-ce qui envoient les profondeurs
Des lointains sur terre
Si secrètement jusqu'ici?

L'esprit agit -
Qu'est-ce qui forme la force
De l'être volontaire
Pour devenir puissance apparente?

Alors guide, O esprit,
La vision aux lointains,
Toi-même aux profondeurs -
Tu trouveras le monde.



Les étoiles scintillent -
Qu'est-ce qui répand leur briller
Des étendues au centre
Exposant jusqu'ici?

L'homme se demande -
Qu'est-ce qui devient énigme intérieur
A partir de l'effort effroyable
Vers le savoir de soi?

Alors guide toi, O homme
Toi-même vers les étendues,
L'être vers le centre -
Tu trouveras l'esprit.



La nuit règne -
Qu'est-ce qui évapore l'être
Dans l'espace infini
Au vide qui opprime?

L'univers est -
Qu'est-ce qui règne, se couvrant
Dans l'obscure du sol,
Respirant caché?

La soif brulante
De l'esprit a son intuition
Des êtres dans les mondes,
Des mondes dans les êtres.


______

DOUZE HARMONIES ZODIACALES

Omises, car déjà publiées chez TRIADES


________

Allocution
Lors de la première présentation en Eurythmie des trois
Poèmes

Danse des planètes - Douze harmonies - Satire

Dornach, 29 août 1915

Traduction renvoyée - concerne les structures rédactionnelles

_______



LA CHANSON DE L'INITIATION
Une Satire


Les yeux brillent dans le clair,
Dans la tête la pensée trébuche,
Entièrement ivre du bonheur des sens.
Dans la tempête, il suit le souvenir
Des rêves merveilleux,
Les fleurs de l'arbre de la connaissance
Vécue dans la nuit mystique efféminée.
BELIER

Déjà hanté dans le cerveau confus,
Doucement rêvé en ruminant,
Accompagné à partir du coeur par le sens de bien-être
Dans le galop de rêve vers l'esprit,
A sa vision lourde, espionnant audacieuse,
Comment à partir du Cosmos, coassant clairement
Une chorale d'esprit se révèle.
TAUREAU

Le Je clair se sent la pensée
Arrachée à lui, qui, seulement physiquement
Lui est dilué avec audace
Par les hautes impulsions spirituelles
Avec un pas d'âme puissant
Pour sortir du chemin du noble effort
Et la vie supérieure du cosmos.
GEMEAUX

Le regard obscur de l'âme
Dans les lointains prés de l'esprit
Entièrement nourris en esprit par le cosmos,
Se sent déjà complètement hors du corps,
Justement guidé par les messagers de l'esprit,
Bien soigné par l'amour de l'esprit,
Fortement percuté par la folie de sagesse.
CANCER

Qu'est-ce qui agit d'une puissance si merveilleuse
Sans pensée et enceinte d'esprit,
Resplendissant d'amour cosmique qui goutte,
Dans le coeur audacieux si plein d'intuition?
Il est imbu du degré du Lion
Sur le chemin raide du savoir
Oui, clairement.
LION

Maintenant il doit aussi recevoir
Dignement des pensés cosmiques,
De l'amour cosmique riche de grâce,
Avec éclair d'esprit sursautant.
A partir de la région des hiérarchies
De l'haute initiation de l'âme,
Du tout indivis et profondément.
VIERGE

Or il vit déjà en harmonie
Avec toute clarté cosmique.
Il [eut percevoir dans son coeur
La force dynamique de toute vérité.
En lui il ressent la balance cosmique
Sur les questions énigme de l'être
Étant pesé par les esprits. BALANCE

Il pince et repince encore ...
- L'épreuve de l'esprit il trouve,
Apparait par ce pincement dans le corps -
"Le dard, il va vous toucher surement!"
Ainsi sourit informant maintenant un ignare
,
Quelqu'un tout mystiquement sans contact -
S'adressant tout hardi vers le mystère.
SCORPION

Mais il a reconnu dans la nuit des mondes,
Comment en fait Homer, Socrate et aussi Goethe,
Dans les profondes essences de leur Je
Ont tiré les flèches les plus aigues de l'âme -
Et leur essence humaine non falsifiée
S'est incorporé comme par une évidence
En eux vers une nouvelle grandeur de l'être.
SAGITTAIRE

"Tu ressens le génie de Homer
Se bouger fortement dans ta pensée?"
"O il bouge, et je ne l'aime pas",
Ainsi parle avec paroles pointues
L'initié, du "vrai effort de la Maya.
Homer dans ma vie contemporaine
Doit soigner tout son génie dans le sommeil mystique"
CAPRICORNE

"O Socrate sans forme mystique, il te manque
Toute trace de des Grecs les plus rusés.
Pour cela tu es autant vain, qu'eux il était sage."
"Écrase les discours lourds!" dit le mystique,
"Ne rien savoir, je l'aimais comme ton mari...
Et maintenant je ne sais rien et ne puis rien du tout,
Je ressens cette vie entièrement socratique - et mystique".
VERSEAU

"Et quels rayons de soleil depuis Goethe,
Sont partis vers ton âme comme messages
A la mure impulsion de savoir supérieur?"
Le voyant attaque les flèches de paroles les plus aigues.
" Il a crée", ainsi dit il, "Goethe, bien trop clairement.
Pour cela je rêve le plus haut art de Goethe, et choisis
Les profondeurs du sommeil pour mon champ de travail."
POISSON

__________

LE COURS DE L'ANNEE

LES FETES DE L'ANNEE



Dans le cours de l'année s'échangent
La force de croissance de l'été
Et le repos terrestre de l'hiver.
Et dans le chemin de vie de l'homme
S'échangent aussi la force de l'éveil
Avec le règne de repos du sommeil;
Pourtant dans le sommeil et dans l'éveil
L'âme emplie d'esprit survit.
Ainsi vit l'âme terrestre en esprit
Dans les changements de l'été et de l'hiver.

Impossible à dater

__________

VOLONTE D'HIVER


O images des mondes,
Vous flottez ici-bas
A partir des lointains de l'espace.
Vous vous efforcez vers moi,
Vous pénétrez dans
Les puissances pensantes
De ma tête.

VOLONTE D'ETE


Vous forces constructrices de l'âme
De ma tête,
Vous emplissez mon propre être,
Vous pénétrez à partir de mon essence
Dans les lointains de l'espace
Et vous unissez mon Soi
Avec puissance créatrices des mondes.

Prob. Dornach 25 Novembre 1923



_______


Vécu des saisons dans les anciens mystères

Hauteur de l'été

Reçois la lumière

Changement d'automne

Regarde autour de toi

Hiver profond

Protège-toi contre le mal

Tournant de printemps

Connais-toi toi-même


Prob. Dornach 8 avril 1923

_______

PRINTEMPS


Le rayon du soleil,
Qui brille de lumière,
Il flotte vers ici.

Le sang qui brasse,
Qui excite les couleurs,
Il vous salue joyeux.

Confiant
La fille de la terre
Raconte au rayon,

Comment les forces du soleil,
Germés de l'esprit,
Ecoutent le son des mondes
Dans la maison de l'esprit;

Le sang qui brasse,
Qui étincelle de couleurs.
Il écoute songeur
Le son de feu de la lumière.

Pour l'Eurythmie 1921

_______


Pâques

Dans les âmes humaines je vais guider
Le sentiment de l'esprit, pour qu'il éveille
Volontiers le Verbe de Pâques dans les coeurs;

Avec les esprits humains je penserai
La chaleur d'âme, pour que puissamment
Elle puisse sentir le Ressurgi;

L'apparence de la mort brille claire
De la flamme terrestre de la connaissance de l'esprit ;
Le Soi devient oeil et oreille cosmique.


__________